Mots des dignitaires

Message du ministre

M. François BlaisEncore une fois cette année, c’est avec fierté que le Gouvernement du Québec soutient ce rassemblement d’envergure internationale. Le Festival de films pour l’environnement est un rendez-vous privilégié pour les artistes et les adeptes qui partagent une passion commune, le cinéma.

Fidèle à sa réputation, le Festival propose une programmation riche et variée. D’ailleurs, cet événement unique permet aux festivaliers d’apprécier des œuvres d’artistes de partout dans le monde et de s’enrichir en participant à de nombreuses activités.

J’en profite pour inviter tous les amateurs de cinéma à prendre part en grand nombre à ce festival et à profiter des charmes qu’offre la région de Portneuf. Je tiens également à souligner l’engagement et le dynamisme du comité organisateur ainsi que des bénévoles qui se mobilisent pour assurer le succès de cet événement.

Bon festival à toutes et à tous!

François Blais
Ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale
et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

Drapeau du Québec

Ensemble on fait avancer le Québec

Mot du député fédéral

Joël GodinLe Festival de films pour l’environnement est un incontournable dans le monde culturel et la reconnaissance lui étant vouée par les acteurs de l’industrie fait rayonner Portneuf au-delà des frontières de notre circonscription. En tant que député de Portneuf—Jacques-Cartier, je suis fier de la notoriété que le Festival s’est vu octroyer au fil des années. Je suis heureux de soutenir ce festival et je vous invite à participer à cet évènement unique. Je tiens à souligner l’excellence du travail accompli par l’organisation qui fait de cet évènement un grand succès depuis 14 ans.

Bon visionnement !

Joël Godin,
Député de Portneuf-Jacques-Cartier
À la Chambre des Communes
Logo Joël Godin

Mot du député de Portneuf

Député Michel MatteC’est avec fierté que je m’associe à nouveau cette année au Festival de films pour l’environnement (FFPE), un évènement culturel à saveur sociale et environnementale incontournable dans Portneuf.

Pour cette 14e édition, le FFPE se renouvelle à nouveau grâce à des œuvres cinématographiques originales réalisées par des artisans venus de plusieurs horizons. Tous différents, mais toujours pertinents, les films en compétition sauront certainement passionner les amateurs du septième art autant que les amoureux de l’environnement.

J’invite toute la population à venir découvrir ou redécouvrir le Festival de films pour l’environnement et je félicite tous les artisans et bénévoles qui font le succès de ce festival.

Michel Matte
Député de Portneuf à l’Assemblée Nationale du Québec

Assemblée Nationale Québec


Mot du maire de Saint-Casimir

Dominic Tessier PerryVous aimez la nature, l’environnement et l’écologie? Vous souhaitez découvrir ce qui se fait ailleurs dans le monde en matière d’environnement?

BIENVENUE à la 14e édition du Festival de films pour l’environnement. Vous y rencontrerez une communauté sensibilisée à cette noble cause mais surtout, et c’est la principale raison d’être du festival, vous pourrez y voir des projections qui démontrent le splendide développement des films consacrés à l’environnement.

Au nom du conseil municipal de Saint-Casimir, je vous souhaite un bon visionnement ainsi qu’un agréable séjour parmi nous!

Dominic Tessier Perry, maire
Municipalité de St-Casimir

Saint-Casimir

Mot du directeur du FFPE

Qui est peiné de savoir qu’autant de gens n’ont pas un repas décent par jour ?
Qui ne s’est pas plaint des pertes d’emplois dans vos familles, vos amis ?
Qui ne s’est pas offusqué des bonus mirobolants de certains dirigeants ?
Qui ne s’est pas braqué face à l’exode de nos régions ?
Et pourtant tout ça se passe sous nos yeux, entre deux respires, deux soupirs.

Et si on commençait par prendre le temps d’acheter autour de nous, d’acheter local, d’encourager les gens de nos villages, de nos villes, de nos régions.

Et si on commençait par prendre conscience qu’il y a près de nous le premier festival francophone de films sur l’environnement.

Et si on prenait le temps d’y aller voir des films, des conférences, y faire des rencontres qui vont peut-être changer notre manière de consommer, notre vie.

Et si on se rendait compte que nous sommes toutes et tous dans le même bateau, peut-être que le soleil serait plus brillant pour tout le monde.

Bon festival!

Léo Denis Carpentier,
directeur-fondateur