Communiqués

Montez à bord du 13e Festival de films pour l’environnement

Saint-Casimir, le 21 avril 2016 – Ce vendredi 22 avril se met en route la treizième édition du Festival de films pour l’environnement (FFPE) à Saint-Casimir dans le comté de Portneuf. Jusqu’au samedi 30 avril, amateurs de cinéma, d’environnement et de culture seront amenés à voyager dans plusieurs pays, sur terre, sur mer et dans les airs. Voici quelques raisons de monter à bord!

Premières mondiales

Parmi les 27 films sélectionnés pour la compétition internationale de films, plusieurs seront présentés pour la première fois au Québec. Parmi eux, Les bonheurs du soleil qui présente l’utilisation de technologie solaire en Afrique; une incursion dans un coin du fleuve St-Laurent avec L’archipel de Mingan – Le joyau caché; la réintroduction d’un oiseau de proie dans la nature dans Freedom, la légende des aigles; l’importance des Shipu (rivière) dans la culture autochtone.

Films d’actualité

Les festivaliers pourront visionner le documentaire Pipelines, pouvoir et démocratie qui aborde la question des projets d’oléoduc au Québec. Ce film connaît présentement un immense succès jusqu’en Europe. L’étiquetage des organismes génétiquement modifiés (OGM) faisant présentement la manchette, Bientôt dans vos assiettes! (de gré ou de force…) permettra d’en apprendre davantage sur ces nouveaux organismes et les pesticides qui y sont associés. Comment réagir face aux changements climatiques? Les apprentis sorciers du climat révèle des projets contestables d’envergure planétaire soutenus par des scientifiques.

Discussions avec des réalisateurs

Plusieurs réalisateurs prendront part à la projection de leur film, dont Olivier A. Dubois avec L’hiver à vélo, Maxime Girard avec Connecté sur l’électrosmog; François Rhéaume avec Réflexions et aussi MiK Landry avec Dégouttage. Christian Mathieu Fournier et Nadine Beaudet tiendront des projections-rencontres pour leurs films Nallua et Le chant des étoiles, ainsi que Jean Cloutier pour son documentaire Le bien-vivre simplicitaire : d’un café à l’autre.

Production de courts métrages

Pendant toute la semaine, le village de Saint-Casimir se transformera en un lieu de création cinématographique. Des centaines d’élèves de la région participeront à la création d’animations vidéo mettant en vedette des légumineuses. De plus, des cinéastes de tous horizons se donnent rendez-vous au Kabaret Kino St-Kazimir afin de réaliser des courts métrages en moins de 72 heures. Tous ces films seront présentés en grande première lors de la soirée de clôture le 30 avril.

Des personnalités

Pour marquer le départ de cette treizième édition du FFPE, Mylène Paquette et Geneviève Bilodeau animeront le Ciné-souper, sous la présidence d’honneur du chef Jean Soulard. Mylène animera aussi la soirée de clôture où les meilleurs films seront récompensés.

Le coût d’entrée par projection est de 7$. Le public peut se procurer le Passeport FFPE pour assister à toutes les projections au coût de 28$. Un Passeport Hébergement à 94$ donne aussi droit à une nuit au cours du festival.

Détails sur www.ffpe.ca ou par téléphone au 418-339-3222.

Facebook: www.facebook.com/FFPESt-Casimir
Twitter: twitter.com/FFPEweb

Merci à nos principaux partenaires : le Secrétariat à la Capitale-Nationale, Desjardins de l’Ouest de Portneuf, la Municipalité de Saint-Casimir, L’auberge du Couvent et Spira.

– 30 –

Source : Stéphane Groleau, responsable des communications
Festival de films pour l’environnement
418-339-3222 | media@ffpe.ca | www.ffpe.ca

Affiche du festival : www.ffpe.ca/wp-content/uploads/2016/04/FFPE2016-affiche-VERTE_FB-1.jpg

Conférence de presse – Décollage du 13e Festival de films pour l’environnement

Invitation aux médias

Saint-Casimir, 20 avril 2016 – Le Festival de films pour l’environnement (FFPE) vous convie, le 22 avril à 17h30, à prendre part à une conférence de presse pour marquer le décollage de sa treizième édition. Seront présents le Chef Jean Soulard, président d’honneur du Ciné-souper, la comédienne et marraine du festival, Geneviève Bilodeau, la rameuse océanique Mylène Paquette, ainsi que les élus et partenaires.

Date: Vendredi, 22 avril 2016
Heure: 17h30 à 18h
Lieu: Hôtel de ville de Saint-Casimir (220, boulevard de la Montagne, Saint-Casimir)

Suivra à 18h le Ciné-souper au cours duquel seront présentés des capsules vidéos, un vox-pop avec des élus de la région et des extraits vidéos inédits.

Le FFPE se tiendra du 22 au 30 avril. Au programme: compétition internationale de films, projections-rencontres, ateliers jeunesses et Kabaret Kino. Programmation détaillée disponible sur www.ffpe.ca.

– 30 –

Source: Stéphane Groleau
Responsable des communications
Festival de films pour l’environnement
418-339-3222 | media@ffpe.ca | www.ffpe.ca

Les vues du fleuve en projections-rencontres au FFPE

Grondines, 14 avril 2016 – Les vues du fleuve, Spira, Les Films du 3 mars et Le Festival de films pour l’environnement (FFPE) sont heureux d’annoncer que les films Nallua et Le chant des étoiles seront présentés en primeur portneuvoise dans le cadre de projections-rencontres au cours du prochain festival. Cette 13e édition se tiendra du 22 au 30 avril 2016 à Saint-Casimir de Portneuf.

Dans un premier temps, sera présenté le 24 avril à 14 heures le film Nallua. Après une présentation remarquée dans plus de dix festivals nationaux et internationaux, le film a obtenu une Mention spéciale du jury, au Babel Film Festival (Cagliari, Italie) et le Prix du meilleur documentaire canadien, au Festival international de cinéma et d’art Les Percéides (Percé, Québec). Christian Mathieu Fournier viendra présenter son film en compagnie de membres de l’équipe qui ont participé à la production et la distribution de Nallua. Ce documentaire de 76 minutes nous amène dans le Grand Nord afin de rencontrer Ruth et Elisapie, deux survivantes d’une tragédie survenue en 1943 dans la communauté de Qarmaarjuit, sur l’île de Baffin. La projection sera suivie d’un cocktail offert par Spira.

Synopsis: À travers un événement tragique qui bouscula une petite communauté inuit de l’Ile de Baffin, le film se veut une réflexion sur l’identité des personnages, celle qui les fonde, et ses liens profonds avec les territoires qu’ils habitent. Nallua questionne le passé, le présent et le devenir. Il se veut libre de contraintes et souhaite immortaliser la mémoire, la parole et la magie du moment présent, en captant le regard des personnages dans ce qu’il a de plus limpide et authentique.

La projection de Nallua sera précédée du court-métrage documentaire Ces hommes de passage (2015, 7 min.) de Nadine Beaudet, film coproduit par l’Office National du film du Canada et Spira.

Dans un deuxième temps, Le chant des étoiles, deuxième long-métrage documentaire de Nadine Beaudet sera présenté le 30 avril à 14 heures. Après une première mondiale remarquée aux récents Rendez-vous du cinéma québécois, le film s’envole en France au Festival International du Documentaire en Cévennes en mai prochain. Son premier film, Le cosaque et la gitane avait obtenu le Prix Pierre-et-Yolande-Perrault, aux Rendez-vous du cinéma québécois en 2013.

Synopsis : Le chant des étoiles est une ode à la rencontre de l’univers des étoiles et de la musique. Qui n’ont-elles jamais fait rêver ? Secrètes, mystérieuses, les étoiles nous précèdent et nous survivent, se faisant le lieu de naissance des histoires les plus magiques comme  les plus réelles. Gilles Beaudet, astrophysicien plein de bonhomie, leur a consacré sa vie. Et s’il perd aujourd’hui la mémoire à court terme, les étoiles et le ciel restent des sujets qui le passionnent et l’enthousiasment avec une ferveur qui ne se dément pas. Aux côtés de sa femme, Margo, qui dirige un chœur d’enfants, ou de Bernard Malenfant, aujourd’hui opérateur du télescope de l’Observatoire du Mont-Mégantic, c’est à un portrait tout en tendresse que nous convie Le chant des étoiles, faisant se télescoper avec bonheur les univers de la science et de la musique (RVCQ 2016).Le documentaire de 76 minutes sera présenté par la réalisatrice Nadine Beaudet et le directeur photo Christian Mathieu Fournier qui ont fondé en 2012 la maison de production Les vues du fleuve (Grondines).

Nallua
Distribution : Spira
Bande-annonce https://vimeo.com/112124053   
www.facebook.com/nallua2015    

Le chant des étoiles
Distribution : Les Films du 3 mars
www.f3msurdemande.ca/lechantdesetoiles
www.facebook.com/Le-chant-des-étoiles-1736475696586394/

-30-


Source :
Les vues du fleuve

Christian Mathieu Fournier
info@lesvuesdufleuve.com
www.lesvuesdufleuve.com
(418) 955-9685

Festival de films pour l’environnement (FFPE)
Stéphane Groleau, communications
media@ffpe.ca
www.ffpe.ca
(418) 339-3222

Découvrez la programmation du 13e Festival de films pour l’environnement

Saint-Casimir, le 28 mars 2016 – Le Festival de films pour l’environnement (FFPE) lance aujourd’hui sur son site web (www.ffpe.ca) la programmation de sa treizième édition. Du 22 au 30 avril, amateurs de cinéma, d’environnement et de culture trouveront une foule de raisons pour mettre le cap sur Saint-Casimir dans le comté de Portneuf.

D’intérêt international, la compétition de films du FFPE présentera 27 films regroupés en 7 blocs de projection. Chaque soir, du 23 avril au 29 avril à 19h30, ces courts et longs métrages aborderont des thèmes comme l’agriculture, le climat, l’eau, la technologie, la simplicité volontaire et la forêt. Plusieurs de ces films seront présentés pour la première fois au Québec.

Le public pourra rencontrer des réalisateurs et panélistes lors des cinq projections-rencontres : Nallua, Pipelines, pouvoir et démocratie, L’empreinte, Le bien-vivre simplicitaire : d’un café à l’autre ainsi que Le chant des étoiles.

Moment fort du FFPE, l’inconditionnel Kabaret Kino St-Kazimir accueillera à l’auberge du Couvent des cinéastes de tous horizons afin de réaliser des courts métrages en moins de 72 heures. De jour comme de nuit, les participants tenteront de relever le défi. Présentés par La Fabrique culturelle, en collaboration avec Spira, les films issus de cet élan créatif seront projetés lors de la soirée de clôture.

Plusieurs écoles de la région participeront aux ateliers jeunesse en lien avec l’Année internationale des légumineuses. Celles-ci auront un rôle central dans la création d’animations vidéo à saveur environnementale. Pour souligner le Jour de la Terre (22 avril), une plantation de vignes se tiendra sur le terrain de l’École du Bateau-Blanc.

Le Ciné-souper, sous la présidence d’honneur du chef Jean Soulard, marquera le départ de cette treizième édition le vendredi 22 avril à 18h à l’Hôtel de ville de Saint-Casimir. Les convives compteront également sur Geneviève Bilodeau et Mylène Paquette pour animer la soirée. En primeur, diffusion d’un échantillon des films Portneuf 1514 et Québec profond.

Le samedi 30 avril au Théâtre Les Grands Bois dès 19h30, place à la soirée de clôture pour récompenser les meilleurs films de la cuvée 2016. Le public assistera à la première diffusion de plusieurs courts métrages réalisés pendant les activités éducatives du FFPE. Enfin, suivront à 21h les projections du Kabaret Kino.

Pour seulement 28$, le public peut se procurer le Passeport FFPE et ainsi monter à bord du festival pour assister à toutes les projections (15$ pour les membres de RVCSC). Un Passeport Hébergement à 94$ donne droit à une nuitée à l’auberge du Couvent au cours du festival. Le coût d’entrée par projection est de 7$.

Pour information, visitez www.ffpe.ca et téléphonez au 418-339-3222.

Invitation vidéo : youtu.be/rbM6yKGygz8

Page Facebook du FFPE : www.facebook.com/FFPESt-Casimir
Pour nous suivre sur Twitter : twitter.com/FFPEweb

Merci à nos principaux partenaires : le Secrétariat à la Capitale-Nationale, Desjardins de l’Ouest de Portneuf et ses partenaires, la Municipalité de Saint-Casimir, l’auberge du Couvent et Spira.

– 30 –

Source : Stéphane Groleau, responsable des communications
Festival de films pour l’environnement
418-339-3222 | media@ffpe.ca | www.ffpe.ca

27 films sélectionnés pour le 13e Festival de films pour l’environnement

Saint-Casimir, le 7 mars 2016 – Pour sa treizième édition, le Festival de films pour l’environnement (FFPE) retient 27 films provenant de 8 pays et tournés sur tous les continents. Ces courts, moyens et longs métrages seront présentés du 23 au 29 avril à Saint-Casimir dans le comté de Portneuf. Cette année le festival a reçu plus d’une centaine de films.

Films sélectionnés pour la compétition :

  • Animal Machine, Bernard Bloch (France)
  • Bientôt dans vos assiettes! (de gré ou de force…), Paul Moreira (France)
  • Big Willow, Jared Katsiane (États-Unis)
  • Connecté sur l’électrosmog, Maxime Girard (Québec, Canada)
  • Deforestación (déforestation), Réalisation Collective (Panama)
  • Dégouttage, Mik Landry (Québec, Canada)
  • Dernier cri, Alexandra Lemay (Québec, Canada)
  • En quête de sens, Nathanael Coste (France)
  • Expédition Amérique du Sud, Loïc & Geoffroy de La Tullaye (France / Belgique)
  • Forêt Mouvante, Emmanuel Coquelou / Yanette Shalter (France)
  • Freedom, la légende des aigles, Muriel Barra / Jacques-Olivier Travers  (France)
  • J’vous préviens c’est pas gai, Sersar Yacine (France)
  • L’Apiculteuse, Collectif Loupiote ASBL (Belgique)
  • L’archipel de Mingan – Le joyau caché, Christian Cools  (Allemagne)
  • L’enfer vert des Bretons, Mathurin Peschet (France)
  • L’hiver à vélo, Olivier A. Dubois (Québec, Canada)
  • L’Île Pyrénées, Daniel Marie / Mazzocco Fabien (France)
  • Le jugement d’Hadwin, Sasha Snow (Canada / Royaume-Uni)
  • Les apprentis sorciers du climat, Pierre Oscar Levy (France)
  • Les bonheurs du soleil, Boubacar Cissokho (Sénégal)
  • Macareux moine, le petit frère de l’Arctique, Hugo Braconnier (France)
  • Megwitetm (je me souviens), Crystal Dawn Jerome (Québec, Canada)
  • Shipu (rivière), Shanice Mollen Picard et  Uapukun Mestokosho Mckenzie (Québec, Canada)
  • Réflexions, François Rhéaume (Québec, Canada)
  • Révérence: projet Monarque, Jean-Nicolas Orhon (Québec, Canada)
  • Un fleuve nommé Niger, Bernard Surugue (France)
  • Water, Jerome Schoof (France)

Les gagnants seront récompensés par le public et le jury lors de la Soirée de Gala qui aura lieu au Théâtre Les Grands Bois (405, rue Tessier Est, Saint-Casimir) samedi 30 avril à 19h30. Le jury, sous la présidence de Geneviève Bilodeau, sera composé de Mylène Paquette, Ségolène Roederer, Évelyne Guay et Christian M. Fournier.

Le public peut se procurer un passeport au coût de 28$ (taxes incluses) afin d’assister à toutes les projections. Un passeport Hébergement est également disponible pour 94$ (taxes incluses). Celui-ci donne droit à une nuitée à l’Auberge du Couvent au cours du festival. Le coût d’entrée par projection sera de 7$ (taxes incluses).

Pour information, visitez www.ffpe.ca/passeport et téléphonez au 418-339-3222.

La programmation complète sera bientôt disponible en ligne.

Le FFPE est le premier festival francophone de films réunissant les passionnés du 7e art et de la cause environnementale en Amérique.

Page Facebook du FFPE : www.facebook.com/FFPESt-Casimir
Pour nous suivre sur Twitter : twitter.com/FFPEweb

– 30 –

Source : Stéphane Groleau, responsable des communications
Festival de films pour l’environnement
418-339-3222 | media@ffpe.ca | www.ffpe.ca